Le Millepertuis

On dénombre 350 sortes de millepertuis réparties dans le monde entier. Celui dont je vais vous parler est l’Hypericum perforatum qui est l’antidépresseur naturel le plus efficace.

Le célèbre phytothérapeute français Jean Valnet considérait que le millepertuis était la plus précieuse des plantes médicinales. Il n’était pas le seul. Au cours des siècles, on a employé le millepertuis aussi bien pour soigner les problèmes pulmonaires que les plaies et les blessures, ou l’insomnie et les problèmes nerveux.

En Allemagne, la plante est officiellement reconnue depuis 1988 comme un antidépresseur naturel efficace. On compte par dizaines les études qui, depuis, ont confirmé cet usage. Une menée en 2005 révèle par exemple que le millepertuis est au moins aussi efficace sur le long terme que n’importe quel autre antidépresseur. Avec un avantage certain sur ses concurrents synthétiques : il ne provoque aucun effet secondaire.

L’effet antidépresseur de la plante est dû à l’action conjointe de différentes substances (hypéricine, hyperforine, flavoinoides, xanthones…) qui joue sur l’inhibition de la recapture de principaux neuromédiateurs (dopamine, noradrénaline, et surtout sérotonine). Elle a également un effet anxiolitique.

Traditionnellement le millepertuis se ramasse le jour de la Saint-Jean.

Les parties utilisées sont les sommités fleuries et les jeunes feuilles de millepertuis.

Les sommités fleuries préparées en macération (avec une huile végétale) seront destinées à des massages anti-inflammatoires contre les rhumatismes, les contusions, les douleurs articulaires…
Grâce à ses vertus antiseptiques et apaisantes, elle sert à des traitements cutanés (coups de soleil, petites brûlures, irritations de la peau, écorchures…).
En tisane, elle permet de lutter contre les affections pulmonaires, l’asthme, la bronchite, la déprime…

Le millepertuis permet de lutter efficacement contre les dépressions. Selon les cas, ses effets se feront sentir au bout de deux à trois mois environ.   

L’huile rouge de millepertuis est très efficace pour les inflammations, douleurs, brûlures, et réparer les peaux abîmées.

Vous emploierez le mélange obtenu en mélanges ou compresses pour les écorchures, les plaies, les ulcères variqueux, les irritations de la peau et surtout les brûlures dont il calme immédiatement la douleur.

L’hypéricine ayant un effet sur l’herpès simplex, vous pouvez également l’utiliser en prévention (dés les premières démangeaisons) ou en réparation de la peau après un bouton de fièvre.

La tisane de millepertuis :
Pour obtenir un effet antidépresseur, infusez 15 à 30 g de plantes sèches dans un litre d’eau, faites infuser 10 à 15 minutes maximum et buvez en quelques tasses par jour (il est généralement conseillé de ne pas dépasser 3 tasses par jour).

Lotion :
2 c. à soupe de millepertuis
200 ml d’eau
Faites infuser 10 à 15 minutes maximum. Laissez refroidir. Utilisez pour des soins de la peau (lavage de blessure, compresses sur coup de soleil ou petites brûlures). Pour les entorses, contusions, utilisez des compresses imbibées de lotion, recouvrez d’un bandage et laissez agir une à deux heures, renouvelez une à deux fois par jour.

Vin « bonne humeur » :
40 g de millepertuis (fleurs fraiches, ou coupées fraîches puis séchées)
1 litre de vin de Bordeaux ou vin blanc
2 c. à soupe de miel de châtaignier
Laissez le millepertuis macérer dix jours dans le vin. Filtrez. Sucrez avec le miel. Buvez un demi-verre de ce vin reconstituant avant les deux principaux repas.

Contre-indications du millepertuis :
L’utilisation régulière du millepertuis peut diminuer (ou augmenter) l’efficacité de nombreux traitements allopathiques (anticoagulants, contraceptifs, antidépresseurs, anti-épileptiques, anti-rétroviraux …) du fait de son impact sur certaines enzymes hépatiques.

Aussi convient-il de en cas de prise concommitante de médicaments allopathiques de demander un avis médical. En usage externe, le millepertuis peut rendre photo-sensible, raison pour laquelle il faut éviter de s’exposer au soleil pendant la durée de son utilisation sur l’épiderme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s