Introduction à l’aromathérapie

Une huile essentielle est une substance fortement aromatique, présente dans les cellules de certaines plantes. Cette substance, appelée « essence », lorsqu’elle est encore dans la plante, prend le nom d’« huile essentielle » après distillation.

Les plantes s’en servent pour se protéger des prédateurs, attirer les insectes pollinisateurs, et pour toute sorte d’autres raisons qui nous échappent encore.
Il existe aujourd’hui entre 200 à 300 huiles essentielles, utilisées dans le monde entier.

La forte industrialisation initiée au XIXe siècle, et poursuivie au XXe siècle, a permis à l’Homme de faire de grandes découvertes, dans de nombreux domaines, et notamment d’améliorer sa manière de vivre et de travailler.

Cependant, tous ces progrès l’ont aussi peu à peu éloigné de son rapport quotidien à la nature.
L’enthousiasme actuel grandissant pour les huiles essentielles s’explique par ce besoin, presque primaire, de se reconnecter avec l’environnement, et de redécouvrir les vertus étonnantes des remèdes naturels.

Cet attrait ravive aussi le lien qui nous relie au végétal et au minéral.
Les huiles essentielles sont obtenues à partir de la distillation de certaines parties de la plante ou de la plante tout entière.

Cette extraction se fait à l’aide d’un alambic, le plus souvent en cuivre ou en inox.

La forme de distillation la plus courante est la distillation à la vapeur d’eau.

L’avantage indéniable des huiles essentielles est leur parfum.

C’est cet « arôme » qui donnera le terme «aromathérapie » au XXe siècle.
L’aromathérapie est en fait, l’utilisation des huiles essentielles dans un but thérapeutique.

Mêlées à des siècles d’histoire de la parfumerie, les huiles essentielles ont des propriétés étonnantes à différents niveaux (physique, mental, psychologique, émotionnel et spirituel).

Qu’elles soient inhalées à partir d’un flacon, diffusées dans l’air, ou diluées avec de l’huile et appliquées sur la peau, elles offrent généralement une sensation agréable.
L’utilisation des huiles essentielles remonte à plusieurs milliers d’années avant J.-C.

Comme pour le vin et le thé, elles existent aujourd’hui grâce à l’Homme.

Ce dernier a pris le temps de comprendre la plante, de savoir où et comment elle poussait, de déterminer quand la cueillir, comment l’utiliser et la transformer par un processus de distillation.
Comme pour le vin et le thé, c’est le point de rencontre de la nature et de la culture.

On parlera même, pour certaines huiles, de bonnes et de moins bonnes années, de terroirs, ou encore du type de distillation, notamment pour les distillations de bois ou de résine.

Et comme les vins, elles se bonifieront avec le temps.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s